Bernard-Marie Koltès est le dramaturge messin le plus joué au monde.

Né à Metz le 9 avril 1948, B.-M. Koltès, il étudie au Collège Saint Clément à Metz, puis à l’école de journalisme de Strasbourg. Il fonde très rapidement une troupe, le Théâtre du Quai, pour laquelle il écrit plusieurs pièces.

Il écrit ensuite L’héritage (1972) et Des voix sourdes (1973) diffusées sur France Culture. Son œuvre Récits morts est adaptée pour un film « La nuit perdue » qu’il tourne en Alsace avec sa troupe, mais reste inachevé.

En 1977, Koltès s’installe à Paris où il écrit La nuit juste avant les forêts, programmée au Festival Off d’Avignon. Dernière mise en scène de BMK, la pièce fait connaître le jeune auteur en France et en Europe.

BM. Koltès est un grand voyageur : URSS (1973), Savoie, Strasbourg (1974), Nigeria (1978). Pendant son séjour au Guatemala, il commence Combat de Nègre et de chiens, qui sera jouée pour la 1ère fois à New-York en 1981. Koltès s’y rendra plusieurs fois au cours des années suivantes.

Entre 1983 et 1985, Koltès produit Quai ouest, dont la première sera jouée à Amsterdam en1986. La pièce est montée dans toute l’Europe, puis dans le monde. A la même période, il commence un nouveau roman qui restera toujours en chantier, un seul chapitre intitulé Prologue étant achevé. Sa pièce Tabataba est jouée une seule fois à Avignon en 1986. La dernière pièce de Koltès, Roberto Zucco, est créée à Berlin en 1990, c’est sans doute la pièce de Koltès la plus jouée dans le monde.

Malade depuis quelques années, son état de santé s’aggrave au cours de 1988. Durant l’hiver 88-89, il voyage entre Lisbonne, le Mexique et le Guatemala. Il revient à Paris où il meurt le 15 avril 1989.

Les œuvres de BM. Koltès :

— 1970, Les Amertumes (théâtre)
— 1971, La Marche (théâtre)
— 1971 Procès ivre (théâtre)
— 1972, L’Héritage (théâtre, pièce radiophonique)
— 1973, Récits morts (un rêve égaré) (théâtre)
— 1973, La Nuit perdue (film)
— 1974, Des Voix sourdes (théâtre, pièce radiophonique
— 1974, Le Jour des meurtres dans l’histoire de Hamlet (théâtre)
— 1976, La Fuite à cheval très loin dans la ville (roman)
— 1977, La Nuit juste avant les forêts (théâtre)
— 1978, Sallinger (théâtre)
— 1978, Nouvelles (II, et III) (recueil inachevé)
— 1979, Combat de nègre et de chiens (théâtre)
— 1982, Le Lien du sang (traduction de The Blood Knot)
— 1983, Quai Ouest (théâtre)
— 1983, Douze notes prises au nord (autour des Paravents de Genet)
— 1985, Nickel Stuff (scénario)
— 1985, Dans la Solitude des champs de coton (théâtre)
— 1986, Prologue (roman, inachevé)
— 1986, Home & Out (proses brèves)
— 1986, Tabataba (théâtre)
— 1988, Le Conte d’hiver (théâtre)
— 1988, Le Retour au désert (théâtre)
— 1988, Cent ans de la famille Serpenoise (à partir des personnages du Retour au désert)
— 1988, Roberto Zucco (théâtre)
— 1989, Coco (théâtre, inachevé)
— 1989, White Material (scénario, inachevé)

— 1983 – 1989, Une Part de ma vie (entretiens)

Lettres (Correspondances)