Quai Est - Biennale Koltes

Théâtre LA NUIT JUSTE AVANT LES FORÊTS

SPECTACLE THÉÂTRAL tout public à partir de 12 ans

Mercredi 27 MARS 2019 18h (répétition publique), jeudi 28 mars à 18h, vendredi 29 mars (14h en option) et 20H, Samedi 30 mars à 19h (et master class avec C. Marnas de 14h à 17h)
ESPACE BERNARD-MARIE KOLTES – THÉÂTRE DU SAULCY
Réservation obligatoire : theatredusaulcyreservation@univ-lorraine.fr

Représentations suivies d’un bord de scène

Durée : 1h10

Texte de Bernard-Marie Koltès
Avec Iljir Sélimoski
Direction : Catherine Marnas
Assistant : Julien Duval
Son : Madame Miniature
Vidéo : Franck Manzoni
Avec la complicité artistique et amicale de Serge Boudin

Catherine nous fait l’amitié de remonter cette pièce à l’occasion de la 4e biennale Koltès qui a pour thématique l’Exil. Quelle meilleure occasion, avec la présence d’Iljir, pour incarner cette nuit, rencontre, avec ces mots, avec cet étranger dont il est question et avec ce sentiment d’exil. Il s’agit ici aussi de porter plus loin cette notion d’exil et d’i/emigration et d’interroger aujourd’hui ce qu’elle représente pour nous. Catherine nous offre aussi la possibilité d’assister à une répétition publique, une master-class et à une rencontre autour de Bernard-Marie Koltès. Lee Fou Messica

Depuis des années Iljir Sélimoski porte cette parole en lui et la livre comme une confession, comme un cadeau très personnel, à ceux qui comptent dans sa vie : c’est ainsi qu’il a dit ce texte à Catherine Marnas, grande connaisseuse de l’œuvre de Koltès, qui a aussitôt reconnu en Iljir cet étranger créé par Koltès. Elle le dirigera donc, avec l’exigence, la générosité et l’engagement qu’on lui connaît, dans cette aventure de vie autant que de théâtre que représente pour Iljir la nécessité de délivrer cette parole inouïe, pour la première fois, sur une scène de théâtre. À sa façon bien à lui. La Cie Parnas

« Un homme […] tente de retenir par tous les mots qu’il peut trouver, un inconnu qu’il a abordé au coin d’une rue, un soir où il est seul. Il lui parle de son univers. Une banlieue où il pleut, où l’on est étranger, où l’on ne travaille plus ; un monde nocturne qu’il traverse, pour fuir, sans se retourner; il lui parle de tout et de l’amour comme on ne peut jamais en parler, sauf à un inconnu comme celui-là, silencieux, immobile. »

Iljir Selimoski a grandi au pied d’une H.L.M., au bout des pistes d’Orly, aux portes du monde : un quartier, la cité et ses immigrés des cinq continents. Il est tombé comme par accident dans le théâtre, par un de ces accidents qui créent du sens à la vie, en lisant La Nuit juste avant les forêts, première pièce revendiquée par Bernard-Marie Koltès. Cette œuvre singulière, écrite d’une seule longue phrase, musicale, rythmée par l’urgence de la parole, est un poignant appel à l’autre – inconnu anonyme, abordé un soir par un étranger anonyme qui parle pour le retenir.

« Étant moi-même fils d’immigré (de Macédoine), je connais ses mots, je les entends, je les comprends comme une musique familière et je sais combien il est difficile de se sentir étranger dans son propre pays. » Iljir Selimoski
texteBernard

Bernard-Marie Koltès (Programme de salle, création de La Nuit juste avant les forêts)
Production : Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine
Remerciements à la Compagnie Parnas

LE GRAND ENTRETIEN le 28 mars 2019 à 20H

avec deux grandes figures spécialistes du théâtre de Bernard-Marie Koltès : Arnaud Maïsetti et Catherine Marnas

Arnaud Maïsetti est né en 1983. Il a vécu à Paris, Bordeaux, et Marseille, où il enseigne les études théâtrales à l’université Aix-Marseille. Il est l’auteur d’un récit biographique sur la vie et l’œuvre du dramaturge messin : Bernard-Marie Koltès (Éditions de Minuit, 2018).
« Raconter la vie de Koltès, c’est tâcher d’écrire ainsi cette autre vie qui s’est écrite dans ce désir de se vouloir autre et dont ses pièces portent la trace. C’est tenter d’approcher l’œuvre et la vie ensemble puisqu’elles sont l’une par l’autre la réécriture ».

Directrice du Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine Catherine Marnas a fondé la Compagnie Dramatique Parnas dédiée presque exclusivement au répertoire contemporain. Bernard-Marie Koltès est son auteur fétiche. Elle met en scène plusieurs de ses textes en France : La Nuit juste avant les forêts, Sallinger et à l’étranger : Roberto Zucco au Mexique et Le Retour au désert au Brésil. Catherine Marnas revendique un théâtre « populaire » et « généreux », où la représentation théâtrale se conçoit comme un acte de la pensée et source de plaisir.

Suivant Poster

Précédent Poster

© 2019 Quai Est – Biennale Koltes

Theme by ISL

efficitur. venenatis, lectus ut fringilla venenatis ultricies libero porta. at ut eleifend