Spectacles


Un Koltès

Un Koltès

vendredi 24 oct. 2014 - 20h00 - Espace Bernard-Marie Koltès - Théâtre du Saulcy

Mise en voix de Nadège Coste, en collaboration avec Franck Lemaire (Cie des 4 coins) de la commande d’écriture faite à Petrol (Paris).

Spectacle théâtral précédé d’un débat « violence et désir dans le théâtre » par André Petitjean (Université de Lorraine) et Jean-Michel Soloch (DRAC- Lorraine).

Tarifs : 12€, 8€ et 5€

Mise en scène / Nadège Coste

Collaboration artistique / Franck Lemaire

Interprétation / en cours

Régie lumières / Emmanuel Nourdin

Régie plateau / Soizic Lambin

Administration / Bérangère de Grandpré & Frédéric Zieger

" Koltès : J'entre dans une pièce. Il y a un homme, de dos, mon père, qui regarde par la fenêtre

Koltès : Comment puis-je ?

L'homme de dos : Écrire ?

Koltès : Lui écrire ?

Comment écrire ce que je ne dirais pas ?

Comment dire ce qu'il ne lira pas ?

L'homme de dos : Mais.

Koltès : Mais.

Je dois lui adresser.

Il le faut.

Garderais-je ça ?

L'homme de dos : Çà ?

Koltès : Au fond de quelque part.

Ou bien?

L'homme de dos : Ou ? Bien ?

Koltès : Jetterai-je ces mots froissés ?

A en être écrasés par mes doigts ?

Jetterai-je ces mots froissés, écrasés pour être emportés

Dans une eau putride et glauque ? "

Le groupe Petrol

Nadège Coste

 


Inauguration

Inauguration

lundi 20 oct. 2014 - 17h00 - Espace TCRM-BLIDA

"Faux cavaliers errants mais vrais cow-boys des espaces libres. Ils sonnent dans la rue. Le plateau dédié, ce n’est pas leur thé, ils font feu de ce qui est juste là, seulement là, maintenant. Et s’il est un toit dessus c’est pour mieux l’envoler : Cheval c’est du dehors partout adossé."
Claire Rengade

Pour découvrir l'univers de CHEVAL DES 3, empruntez l'une des innombrables entrées qui vous sont présentées. Pas de code ni mot de passe. Tout est là, face à vous. Ils rassemblent parce qu'ils nous ressemblent.
Généreux, complices, critiques… ils s'adressent aux "gens", vous et moi.

Leur répertoire, est nourri de culture musicale des Pays de l’Est, avec un ancrage occidental très actuel.
Il oscille entre chanson, parfois pas si loin que ça d’un Bobby Lapointe de l’Est, et des morceaux plus rock n’roll (voire punk) et joyeux.

Cheval des 3

Faux cavaliers errants mais vrais cow-boys des espaces libres. Ils sonnent dans la rue. Le plateau dédié, ce n’est pas leur thé, ils font feu de ce qui est juste là, seulement là, maintenant. Et s’il est un toit dessus c’est pour mieux l’envoler : Cheval c’est du dehors partout adossé.

Radoslaw Klukowski (trompette, marching trombone, chant)

Médaille d’or en trompette au conservatoire de Jelenia Goria en Pologne, Radoslaw Klukowski vient à Lyon poursuivre des études de musicologie (maîtrise) et de philosophie (licence). Très vite il intègre de nombreuses formations musicales et crée en 1997 Malossol un groupe de « musique non traditionnelle des pays de l’Est ». Nombreux concerts à Lyon et en France, pour ce quartet accommodant musiques traditionnelles de l’Est et sonorités venues du rock et du jazz, avec un goût largement prononcé pour l’improvisation. Parallèlement, en musicien touche à tout, Radoslaw joue avec L’Excuse, et différents groupes de musique de rue : Cie Musicabrass, Cie des Justins, Cheval des 3, Bampots (fanfare punk), Quelques fiers Mongols (Led Zeppelin en fanfare) pour lesquels il compose et écrit de nombreux arrangements. Il s’aventure également du côté des musiques improvisées avec Kluskiz Sokiem (trompette, guitare électrique), ZUPA (trompette, guitare trafiquée et objets sonores). Il participe aussi à la création du Forest trio, projet inclassable qui rassemble autour d’une accrobranchée, trois musiciens (trompette, tuba, chanteuse lyrique) pour des concerts verticaux à la cime des arbres. Il chemine avec le Théâtre Craie depuis 1999 et Notes de cuisine acte 1 où déjà le groupe Malossol était associé à la création ; il a depuis participé à C’est comme Flash Gordon au début, Je me déguiserai après si vous voulez, Nous c’est juste des jeux et Les Terriens., et est un pilier important de toutes les créations en territoire avec les habitants. Actuellement le travail de Radoslaw Klukowski se concentre autour de projets originaux mêlant le rock (Quelques fiers Mongols), le punk rock (Les Bampots), les musiques traditionnelles (Malossol, Cheval des 3) et l’improvisation.

Eric Exbrayat (sousaphone, cymbale)

Formé à la MIM à Valence en musique, chant et théâtre puis à l'école ARPEMA en basse, Eric Exbrayat est sur scène dès 1997, comme bassiste dans divers groupes de rock-punk (Sisters Tchulette, Murâtron, Info falsifica, Deads sarkozy…) Il est également tubiste et comédien pour la rue depuis 13 ans, avec la cie Java corp, la cie L’Etoile cirée ("cabaret tsigane") et la Cie Transe Express ("rois faignants", 2003) avec laquelle il a travaillé pendant 6 ans et joué dans de nombreux pays (Angleterre, Pologne, Australie, Brésil, Roumanie, Hongrie, Espagne, Italie). Membre fondateur de la Cie la Rhinofanpharyngite, il a créé à ce jour trois spectacles : Rouge (2000), Phénomène, mise en scène Pierre Deslome (2004) et Impairs, mise en scène Christophe Châtelain (2012). Il crée Cheval des 3 avec Jérémy Bonnaud et Radek Klukowski en 2006. Depuis 2008, il collabore régulièrement avec Africa Brass, association ayant pour but la création de fanfares en Afrique de l'ouest. Il découvre le théâtre en salle auprès de la cie Théâtre Craie, avec laquelle il est en résidence à Château Rouge (Annemasse). Il ne privilégie aucun style musical et s'intéresse surtout à l'originalité des projets et à la nature des gens avec lesquels il les réalise.

Jérémy Bonnaud (trombone, batterie en carton, chant)

Adolescent rebelle qui écoute du punk et du reggae, autodidacte à la batterie., ses premières fois sur scène ont lieu en 1996, avec les Sister Tshulette, groupe formé au détour de rencontres. Il se forme ensuite à l’ARPEMA en 2002 et intègre parallèlement différentes formations (Rhinofanpharyngite, Java corp, Murâtron, Cheval des 3...) aux côtés, entre autres, d’Eric Exbrayat, avec qui il compagnonne depuis des années. Il commence le trombone en 2000. Lors de la création de la Rhino fanpharyngite. Ce nouvel instrument lui permet de changer son rapport au public et à la scène, en réinventant l’espace entre les deux. En 2004, il étudie à la fois le trombone et le chant au Conservatoire de Roman et joue depuis avec le Cabaret Tzigane, Trio prod, Les balinaise chahutations, La complet’ manding, Africa Brass… Il est également batteur pour le groupe Chaudière et tourne dans quelques films dont Escalator (Emilie Bonnaud) et En fanfare de Franck Giraud. A la fois musicien et comédien, il utilise la rue comme un espace de jeu et le mobilier urbain comme une scène. Il participe à de nombreuses tournées en France et à l’étranger.

Cheval des 3 : http://www.oisiveraie.com/cd3.htm


Juste des jeux

Juste des jeux

lundi 20 oct. 2014 - 18h00 - Espace TCRM-BLIDA

Performance théâtrale poétique et musicale du Collectif Craie (Lyon)

Entrée gratuite 

 

Juste des jeux est une rencontre entre une comédienne auteure qui joue à être musicienne et des musiciens qui mettent du théâtre dans leur musique.

Avec Claire Rengade, textes, voix, chant

Jérémy Bonnaud, trombone, batterie en carton, chant

Eric Exbrayat, sousaphone, cymbale

Radoslaw Klukowski, trompette, marching trombone, chant

Prix du public aux Eurotopiques à Tourcoing en mai 2014 Festival Européen de Projets Théâtraux

 

Performance théâtrale, poétique et musicale

A l’invitation de Frédérick Houdaer (Le Cabaret Poétique à Lyon), ils osent leur première performance publique ensemble en janvier 2014. L’expérience se renouvelle immédiatement, inventant sa propre règle du jeu : un spectacle se construisant uniquement en public, en composition collective.

A l’oreille, se construit une histoire scénique qui prend l’allure d’une fiction.

Ce « machin » theatralo--?musical a les particularités d‘un concert (tous sont des auteurs / interprètes sur scène), les échos de la rue (le public est au même endroit), et les contours d’un poème dramatique (rien n’est réel et tout est vrai).

Fascination pour le public, obsession du média, passion de la démultiplication par le jeu, tentatives de rassemblement politique, claustrophobie ou rencontres amoureuses de synthèse, Juste des jeux est à la fois un spectacle et une rencontre, une performance et une écriture, un concert et une collection sonore, bref quelque chose « au bord », les pieds dans le miroir, la tête dans les écrans.

Côté histoire, le réel et l’imaginaire se mêlent : trois hommes et une femmes s’essayent au panoplies super héros, qui sont autant d’accessoires grigris (et dérisoires) rendus par les instruments qui grattent le son, la batterie en carton, ou l’écriture directement sortie du papier.

Juste des jeux est une production Collectif Craie, en coproduction avec le Théâtre de Vénissieux.
Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes


Un drame où je meurs pour de vrai

Un drame où je meurs pour de vrai

mardi 21 oct. 2014 - 20h00 - Espace Bernard-Marie Koltès - Théâtre du Saulcy

J'ai une tendance à l’identification, maladie d'acteur

On me donne en tout cuit un rôle d'écrivain, que je suis

J'endosse ce qu'il dit je nous compare, je mets le corps aux mêmes endroits

Je creuse dans les écrins, je me traque je nous déchire.

le froid et le pas de lumière dans des grands bâtiments à faire silence dedans, c'est resté.

Maintenant il faut partir."

 

Lecture par Claire Rengade du texte écrit lors de sa résidence d’auteure à Metz sur les lieux de vie de Koltès. Collectif Craie (Lyon)

Tarifs : 12€, 8€ et 5€